LMO

En savoir plus

 

Conçue et développée par  Paul Chauffour, ostéopathe français, le LMO est une méthode de diagnostic et de traitement ostéopathiques.

 

Pour l'OMS "l'ostéopathie appelée également médecine ostéopathique, s'appuie sur le contact manuel pour diagnostiquer et traiter [...]. Elle accorde une importance toute particulière à l'intégrité structurelle et fonctionnelle du corps qui représente une tendance intrinsèque à l'autorégulation. Une des composantes essentielles de l'approche osteopathique est la thérapeutique manuelle [...] qui comprend une palette de techniques [...] qui peuvent être associées à d'autres traitements ou recommandations [...]".

 

Dans ce cadre, à l'appui des connaissances scientifiques acquises et sans cesse actualisées, de 30 années d'expérience clinique et de pratique quotidienne en cabinet, le LMO propose une évolution de la pratique ostéopathique classique dans la méthode de diagnostic et de traitement. En effet, pour le LMO, et depuis son origine, l'intégrité structurelle et fonctionnelle du corps est conditionnée par l'élasticité de ses tissus. Le LMO s'attache donc d'abord à identifier, pour les traiter, les restrictions d'élasticité, plutôt que de mobilité classiquement utilisée pour critère diagnostique.

 

En respectant les grands principes d'Andrew Taylor STILL, fondateur de l'ostéopathie,

 

- le corps est une unité,

 

- la structure gouverne la fonction,

 

- chercher la lésion, traiter et laisser faire, ...

 

Le LMO s'est attaché à explorer et évaluer l'élasticité d'autres structures que celles classiquement prises en compte pour le diagnostic. Déjà mises en exergue dans les écrits de STILL: l'artère, l'os, le nerf, ces structures, pourtant étudiées en tant que telles dans la formation théorique de l'ostéopathie, sont souvent, curieusement, ignorées en pratique clinique.

 

Tels des réseaux de communication, ces structures parcourent tous les territoires anatomiques. Elles jouent, de ce fait,  un rôle essentiel en ostéopathie dans les équilibres mécaniques et métaboliques du corps humain.

 

Les investigations innovantes du LMO sur ces structures élargissent considérablement le champ du diagnostic ostéopathique, base incontournable d'un traitement efficace et pérenne.

 

Avec sa méthode spécifique de diagnostic et sa technique originale de traitement (le recoil), ne nécessitant aucune mobilisation des structures, le LMO associe sécurité dans la prise en charge des patients, précision du diagnostic et efficacité dans le temps.

 

Le traitement ostéopathique selon la méthode du LMO s'adresse à des patients de tout âge, jeunes et moins jeunes, dans le cadre d'une démarche préventive, ou à des personnes présentant divers troubles, mais aussi des femmes enceintes et après leur accouchement; des nourrissons; des enfants et des adolescents; des sportifs; des sédentaires... Dans le cadre du traitement de la douleur ou de suites de traitements lourds, le praticien du LMO peut accompagner, en complément d'un traitement médical conventionnel, des patients atteints de maladie grave.

 

La formation du LMO s'adresse aux étudiants en formation initiale de l'ostéopathie et surtout aux professionnels soucieux de répondre aux exigences de la formation continue et souhaitant élargir leur champ de compétence.